Services aux collectivités

Sports et loisirs

Programmes de financement pour les loisirs

Subventions du Comité consultatif des loisirs du Yukon (CCLY) :

Le gouvernement du Yukon et la Commission des loteries du Yukon versent des fonds à des associations de loisirs du territoire. Les subventions allouées dans le cadre de ce programme de financement se divisent en cinq catégories :

  • Mise en valeur de la participation
  • Mise en valeur du leadership
  • Développement organisationnel 
  • Développement communautaire 
  • Fonctionnement et entretien d’installations

Les organismes qui souhaitent obtenir une aide financière doivent présenter une demande chaque année, en mars.

Formulaires :

Demande de financement – CCLY (Association de loisirs pour personnes ayant des besoins particuliers) (en anglais)

Rapport de reddition de comptes – CCLY (Association de loisirs pour personnes ayant des besoins particuliers) (en anglais)


La Direction des sports et des loisirs alloue des fonds aux collectivités non constituées en personne morale qui sont des administrations locales responsables de tous les aspects relatifs aux loisirs pour un territoire prédéterminé, comme énoncé dans les règlements de la Loi sur les loisirs. En 2014, le gouvernement du Yukon a approuvé des révisions aux règlements dans le but de pallier la hausse des coûts des ressources nécessaires pour assurer l’offre d’activités faisant la promotion d’une vie active, d’activités sportives et d’activités de loisirs dans les zones rurales et dans les collectivités non constituées en personne morale.

La Direction des sports et des loisirs offre du financement aux administrations locales par le truchement de trois programmes de subventions :
1. Subventions d’aide aux activités récréatives communautaires (SAARC)
2. Subventions pour le remboursement de frais d’assurances
3. Subvention de petits projets d’immobilisation

1. Subventions d’aide aux activités récréatives communautaires (SAARC)

Chaque année, la Direction des sports et des loisirs verse des fonds sous forme de SAARC dans le but de compenser les coûts liés aux ressources nécessaires pour garantir la tenue d’activités récréatives dans les collectivités, à la dotation, au fonctionnement et à l’entretien des infrastructures de loisirs, à l’exploitation des piscines publiques et à l’offre d’activités aquatiques.

Afin de pouvoir bénéficier de ce financement, l’administration locale doit :
1. pour une organisation à but non lucratif :

  1. être en règle avec la Direction des entreprises, associations et coopératives;
  2. soumettre une demande de financement pour le prochain exercice dans une lettre d’accompagnement comprenant une brève description des activités récréatives qui ont été offertes à la collectivité grâce au financement reçu lors de l’exercice précédent;
  3. fournir une liste des membres du conseil d’administration en précisant pour chacun : son rôle, son numéro de téléphone et son adresse courriel;
  4. fournir des copies de l’état financier et du bilan de l’année précédente qui indiquent clairement le montant reçu en SAARC et les modalités de dépense de ces fonds;
  5. présenter un budget pour la nouvelle année financière montrant clairement le montant reçu en SAARC et les futures modalités de dépense de ces fonds.

2. pour une Première nation :

  1. soumettre un organigramme en y précisant quels éléments de la structure de gouvernance sont responsables de la gestion des activités de loisirs, et en y joignant une liste à jour des membres du personnel et des bénévoles qui sont responsables des programmes et des infrastructures récréatives; 
  2. fournir des copies de l’état financier et du bilan de l’année précédente qui indiquent clairement le montant reçu en SAARC et les modalités de dépense de ces fonds;
  3. présenter un budget pour la nouvelle année financière montrant clairement le montant reçu en SAARC et les futures modalités de dépense de ces fonds.

2. Subventions pour le remboursement de frais d’assurances

Les collectivités non constituées en personne morale peuvent faire une demande de subvention pouvant atteindre 3 000 $ pour obtenir le remboursement des frais associés à l’achat d’une assurance responsabilité prise dans le cadre de l’offre d’activités de loisirs. Les collectivités intéressées ont jusqu’à la fin du mois de janvier pour déposer leur demande de financement ou pour signaler leur intention d’en déposer une.

3. Subvention de petits projets d’immobilisation

Chaque année, les collectivités non constituées en personne morale peuvent effectuer une demande de subventions du fonds de petits projets d’immobilisation. D’un montant maximal de 20 000 $ par collectivité, le financement versé dans le cadre de ce fonds peut être utilisé pour couvrir jusqu’à 100 % des frais d’un projet. L’évaluation des demandes et l’établissement de leur degré de priorité sont effectués au fur et à mesure de leur réception.

Les types de projets admissibles comprennent la réfection et l’amélioration des installations de loisirs (seulement celles qui sont non gouvernementales) et de petits projets d’immobilisation ainsi que l’achat d’équipement utile (ex. : imprimante, réfrigérateur) ou de meubles nécessaires à l’exploitation des installations. Les travaux considérés comme étant très urgents à réaliser – comprenant les situations où : l’état actuel des infrastructures risque d’affecter la santé et la sécurité des personnes, l’intégrité structurale des bâtiments ou la protection de la propriété sont compromises, la fin de la durée de vie du bâtiment est imminente – seront jugés prioritaires.

Formulaires :

Demande de financement (petit projet d'immobilisations) (en anglais)

Prévision triennale (petit projet d'immobilisations) (en anglais)


Fonds d’investissement pour les jeunes :

Le Fonds d’investissement pour les jeunes appuie financièrement la mise sur pied de programmes jeunesse qui font la promotion de l’estime de soi et qui favorisent l’adoption de modes de vie sains. Les organismes peuvent demander jusqu’à 5 000 $ par projet.


Commission des loteries du Yukon :

La Commission des loteries du Yukon accorde des subventions pour des projets touchant les domaines des arts, des sports et des loisirs au Yukon par le truchement de trois programmes de financement :


Fonds de développement communautaire:

L'objectif principal du Fonds de développement communautaire est de financer des projets et des activités qui apporteront des bienfaits sociaux et économiques à long terme aux collectivités.