Services aux collectivités

9-1-1

À quoi faut-il s'attendre lorsqu’on compose le 911?

Que se passe-t-il lorsqu’on compose le 911?
On vous demandera d’abord de quelle collectivité vous appelez. 
Ensuite, on vous demandera de quel service vous avez besoin (police, pompiers ou SMU).


Que faire si vous êtes sourd ou malentendant, ou avez un trouble de la parole ou du langage?
Le service 911 de base ne permet pas de communiquer par message texte, par courriel ou par vidéo. Les personnes sourdes ou malentendantes ou celles qui ont un trouble de la parole ou du langage doivent utiliser un téléscripteur (ATME) ou faire appel à un service de relais, comme le Service de relais Bell.


Ne composez pas le 911 pour « tester le système ». Évitez les appels accidentels (ex. téléphone cellulaire rangé dans votre poche).
Les appels accidentels ou non urgents nuisent au bon fonctionnement du centre d’appel d’urgence 911. Si vous appelez par erreur au 911, restez en ligne pour avertir le répartiteur que vous avez fait une erreur et qu’il n’y a pas d’urgence.

Pour éviter les appels accidentels de votre téléphone cellulaire, verrouillez votre téléphone et utilisez le déverrouillage sur mot de passe, et ne programmez pas le 911 dans les numéros à composition rapide.


Restez calme et répondez à toutes les questions du répartiteur.
En situation de crise, il n’est pas facile de rester calme. Respirez profondément et souvenez-vous que le répartiteur est là pour vous aider. Les répartiteurs des centres d’appels d’urgence ont reçu une formation pour obtenir les informations les plus importantes le plus rapidement possible afin d’accélérer l’acheminement des services d’urgence. C’est pourquoi il faut répondre à toutes les questions que le répartiteur vous pose, même si elles ne vous semblent pas pertinentes.


Sachez où vous vous trouvez.
Le répartiteur du centre d’appel 911 ne sait pas d’où vous appelez. La première question qu’il vous posera est « De quelle collectivité appelez-vous? ». Les appels ne sont pas localisés par GPS. Trouvez l’adresse municipale du lieu où vous vous trouvez ou une borne kilométrique, un point de repère ou une intersection situés à proximité. Pour pouvoir envoyer la bonne unité des services d’urgence (GRC, pompiers, SMU), il est essentiel que le répartiteur sache où vous vous trouvez.


Restez en ligne.
Ne raccrochez pas avant que le répartiteur vous dise de le faire (cela pourrait retarder l’arrivée de l’aide).

Les appels destinés au service d’incendie ou aux Services médicaux d’urgence (SMU) seront transférés à un deuxième répartiteur, qui posera d’autres questions. Ces questions sont importantes : elles permettent de s’assurer que les premiers intervenants arrivent jusqu’à vous! De plus, les répartiteurs des SMU peuvent vous indiquer comment donner les premiers soins en attendant que les secours arrivent.