Site Headline

Services de protection

La GSIC en milieu de travail

 Les employés et les bénévoles des Services de protection du Yukon qui ont besoin de counseling ont accès 24 h sur 24 à la ligne d’urgence GSIC, au 1-867-668-EFAP(3327).


Les Services de protection ont une responsabilité vis-à-vis des employés et des bénévoles, de la même manière que chacun doit assumer ses propres responsabilités et se montrer responsable vis-à-vis de son équipe.

Le gouvernement du Yukon a mis en place un plan de GSIC afin de fournir des outils et des techniques d’aide à la gestion du stress, notamment du counseling.

L’officier supérieur responsable suit de près les éventuelles répercussions sur son équipe; les équipes assurent le bien-être de leurs collègues et les particuliers doivent surveiller leur réaction et demander l’aide nécessaire.


Outre les techniques pratiques de gestion du stress, divers outils accessibles sur le lieu de travail favorisent le rétablissement après un incident critique.

Compte rendu
Dans un groupe, le compte rendu se fait sous la direction de l’officier supérieur, en présence de membres formés à cet effet pour les incidents critiques ou avec des conseillers formés qui apportent leur concours dans une perspective de mieux-être. Toute personne concernée par un incident critique récapitule la situation et réfléchit à ses éventuelles répercussions. Dans un compte rendu, il ne s’agit pas de critiquer ni de rejeter la responsabilité sur qui que ce soit. Il s’agit au contraire de passer en revue ce qui s’est passé avant, pendant et après l’incident dès que possible dans les 72 heures qui suivent.

Désamorçage de la situation
Cette démarche est plus courte et moins protocolaire que le compte rendu de mission et intervient quelques heures après l’incident critique. C’est l’occasion d’exprimer les émotions et les pensées suscitées par l’incident critique, à la suite de quoi vous pouvez reprendre vos activités normales.

Santé et sécurité
Le gouvernement du Yukon prend la santé de ses premiers intervenants très au sérieux. Les blessures émotionnelles, comme les blessures physiques, font partie de la santé et de la sécurité au travail. Nous disposons de programmes visant à prévenir tous les types de blessures et à proposer un accompagnement, si nécessaire.